Anthomologie

.
Il y a un an, à la même époque, j’aimais une délicieuse jeune femme amoureuse de moi, qui s’apprêtait à franchir un océan pour repasser une seconde saison en ma compagnie. Je venais aussi de rencontrer une partenaire de cordes géniale qui prenait la route chaque mardi pour passer un moment de cordes avec moi. Il y a un an j’avais cette impression étrange d’avoir tout ce qu’une personne peut rêver.  Peut-être aussi éprouvais je une vague culpabilité en ce temps là : est ce que vraiment je méritais tant de bienfaits ?

Un an plus tard la belle américaine a retraversé le grand océan, dans l’autre sens cette fois ci et il n’y a pas un jour sans qu’elle me manque. Et pas un jour sans que je me dise que c’était la bonne chose à faire, le bon chemin. Quant à la jolie modèle elle a rencontré le sien, d’amoureux, et je lui souhaite, je leur souhaite sincèrement tout le bonheur du monde.

C’est amusant qu’un insecte se soit posé sur ma bouche et m’aie piqué le bout de la langue précisément tandis que j’esquissais le premier jet de ce billet. C’était avant-hier. C’était douloureux. Ca embrasait le bout de ma langue et ma lèvre supérieure. Et en mon for intérieur je me demandais : mais c’est quoi cet insecte ? Et pourquoi il m’a fait ce truc insensé qui n’arrive jamais. A t on déjà vu un insecte mordre la langue d’un humain ? C’est amusant car ce soir, en cette fin de vendredi 13, à l’instant où je complète ce billet il me semble que les choses sont exactement telles qu’elles doivent être.

Dans quelques minutes ce sera jour de pleine lune et ce sera le jour de mes 50 ans aussi. Sans même une pauvre rolex à l’horizon, mais avec le sentiment étrange d’avoir accompli un peu de chemin à l’intérieur, et pas seulement pour avoir su, 10 ans plus tôt, quitter une vie qui ne me convenait pas pour aller vers mes aspirations. J’ai aussi je crois su dépasser ce qui m’a été inculqué pour aller à la rencontre de mon moi profond. Dépasser mes peurs, certaines au moins, et beaucoup de blocages assurément, beaucoup. Assurément il me reste du chemin a parcourir, des progrès à faire dans tous les domaines, mais globalement je me sens plutôt accompli avec l’impression étrange de me trouver au bon moment et au bon endroit, et ça c’est plutôt chouette je trouve.

Je me sens tout bête à l’orée de cette seconde moitié de siècle. Penaud. ne sachant que dire devant un tel jalon. Si je devais faire un voeu je me souhaiterai, et je me souhaite d’être heureux et toujours en accord avec moi même…  et puis aussi d’aider à rendre ce petit coin du grand univers plus joli. Et si je pouvais embellir quelques vies autour de moi, aussi :-)

Et là je songe très fort à celleux qui rendent la mienne de vie plus jolie… Et à celleux qui ont pu, su, savent le faire et le cultiver jour après jour. .. Et à la vie, qui est si belle parfois. Merci, merci, merci <3

Pleine lune tout à l’heure à 6h34 !

.______________
Creative Commons License Kann Danns

This entry was posted in Au fil des jours. Bookmark the permalink.

4 Responses to Anthomologie

  1. dita says:

    tu peux fier de ton parcours.
    Gros bisous pour cette deuxième partie ;)

  2. Kann Danns says:

    Merci Dita :-D
    Dans ma to do list je me note de trouver un joli banc en pierre pour regarder le paysage avec toi <3

  3. Xavier AULAR says:

    Pas la moindre rolex, en vrai ? Nt nt nt. Cher Kann Danns … Quel plaisir de vous lire chaque mois. Je ne sais pas si vous êtes heureux, en tout cas : vous êtes. C’est ça l’important, non ? Etre. Ca demande de la vaillance, qui affleure partout dans vos lignes. Vive la vie (avec le blog de Kann Danns) ! La rolex : au feu.
    Portez-vous bien.

  4. Kann Danns says:

    C’est un plaisir de vous relire !
    Merci infiniment pour vos voeux :-)

Répondre à dita Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>