Heidi et les trois Venus à la fourrure

En version burlesque… la quintessence d’un classique rajeuni par Mina Méchante

En version cinéma… ambiance trouble dans ce film culte de 1969 avec Klaus Kinski

En version bientôt… ou la promesse d’une prochaine relecture de ce chef d’oeuvre ?

Note (modeste) de doigt de miel :
Heidi me prie de vous annoncer que l’hiver ayant commencé dans le Tyrol elle vous enverra dorénavant un bulletin météo des alpages en plus de ses sélections de liens.

Météo des alpages : variable avec brumes et éclaircies entrecoupées de bourrasques
Couleur dominante : vert jade de l’herbe humide sous un ciel de pluie
Humeur  : Triste avec un petit côté oiseau en cage

This entry was posted in Dans les yeux de Heidi. Bookmark the permalink.

3 Responses to Heidi et les trois Venus à la fourrure

  1. doigt de miel says:

    Pas folle la guêpe

    C’est l’époque d’aller à la neige ! @ + !

    Ps : je parle d’un Mina gentille sur le Boudoir, c’est fou les coincidences…
    Posté par Valmont, 29 octobre 2008 à 21:39

    Mina gentille…
    … à l’air bien gentille… J’ai vu qu’elle est avec Sylvain Coeur Jolly… grand créateur… et aussi qu’elle passe vers chez moi prochainement… Serais pas surpris qu’on ait des amis en commun… te dirais…
    Bises
    Posté par doigt de miel, 04 novembre 2008 à 23:59

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>