The dreamcatcher…

C’était il y a quelques semaines. Je me baladais à flanc de falaise sur des sentiers improbables où personne ne va jamais… J’aime beaucoup les lieux où personne ne va jamais… Ou presque…

Tout était exactement comme sur les photos. Je n’ai touché à rien… absolument à rien…


.

.

.

.

.

.

.

J’ai laissé une offrande en partant… mais je ne vous dirai pas où… Et puis aussi, quelque chose m’a épouvanté dans ce lieu… mais je ne vous dirai pas quoi… simplement qu’avec le recul la peur s’est estompée. J’ai réalisé – je réalise – que désirer quelque chose revient, d’une certaine manière, à désirer son contraire… Je ne suis pas certain de le comprendre pleinement… un truc d’alchimiste je crois… Quelque chose que je devine à la lisière de mon âme, aux frontières du verbe…

C’est curieux qu’en y repensant aujourd’hui ça m’évoque ces mots de Gaston Bachelard,
« Aux matières originelles où s’instruit l’imagination matérielle sont attachées des ambivalences profondes et durables. Et cette propriété psychologique est si constante qu’on peut en énoncer, comme une loi primordiale de l’imagination, la réciproque : une matière que l’imagination ne peut faire vivre doublement ne peut jouer le rôle psychologique de matière originelle. Une matière qui n’est pas l’occasion d’une ambivalence psychologique ne peut trouver son double poétique qui permet des transpositions sans fin. Il faut donc qu’il y ait double participation – participation du désir et de la crainte, participation du bien et du mal, participation tranquille du blanc et du noir – pour que l’élément matériel attache l’âme entière »
(In « L’eau et les rêves »)

Un jour j’irai passer une nuit là bas… Une nuit de pleine lune… :-)…

<3

 ______________
Creative Commons License doigt de miel

 

This entry was posted in Au fil des jours, Au pays de Heidi Silicium, Flâneries. Bookmark the permalink.

2 Responses to The dreamcatcher…

  1. Ambre says:

    …Et cette nuit, tu y dors, sous la voûte céleste, et au matin, tu déposes en offrande un fruit ou un galet, rond et blanc comme la lune ? :)

  2. doigt de miel says:

    Hihi, j’étais très occupé avec la lune cette nuit là, mais là, à l’instant, oui j’en reviens justement ;-)
    (je note pour l’offrande ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>