Les grands travaux

Depuis le temps que j’attendais de pouvoir ranger mes livres à nouveau :D

Pleine lune cette nuit à 3h36

Posted in Au fil des jours, Au pays de Heidi Silicium, Un pont vers le futur | Commentaires fermés sur Les grands travaux

La fille de l’Est

Après notre dernière session elle m’a dit qu’elle allait devoir prendre un abonnement de train pour venir plus souvent. Je trouve l’idée plaisante ;)

Pleine lune à 20h32,

Posted in Jeux de cordes | Commentaires fermés sur La fille de l’Est

Pensées du balcon

.
Quand j’étais ado le monde se divisait en deux catégories. Il y avait d’un côté les gentils capitalistes avec leur société d’abondance et de libertés, et de l’autre les méchants communistes avec leurs pénuries et leur Etat Orwellien.

Quarante ans plus tard il n’y a plus de méchants communistes, remplacés par un monstre engendré sur les décombres des Soviets. Pendant ce temps, chez les gentils capitalistes, il faut plusieurs mois pour se faire livrer une voiture, il devient compliqué de trouver un médecin et il y a des centaines de médicaments en rupture de stock. Côté libertés le sénat Français vient de valider l’activation à distance des téléphones portables à l’insu de leurs propriétaires pour enregistrer leurs conversations. On pourrait objecter que c’est dans un cadre légal, mais alors que dire des pratiques d’Apple avec ses client·e·s ?

Il n’y a pas de morale à cette histoire.

.
Pleine lune demain à 13h39

( Aérosculpture )

Posted in Dans les yeux de Heidi, Le fin mot de l'histoire | Commentaires fermés sur Pensées du balcon

Ellipses et arabesques

C’est amusant comme cette illustration, vue chez une complice de cordes et empruntée avec son aimable autorisation, fait joliment écho à cette autre qui accompagnait ce billet, publié il y a un moment déjà. Le récit d’une nuit d’été en fort belle compagnie, assurément l’une des plus marquantes de ma vie.

Ce soir nous serons quatre à la maison, dont ma Maîtresse, et j’ai la curieuse intuition que ce moment sera tout aussi mémorable, encore que d’une manière sensiblement différente je pense ;)

Merci Anaïs :)

Pleine lune cette nuit à 5h43

Posted in Au fil des jours | Commentaires fermés sur Ellipses et arabesques

A la source,

Aujourd’hui ça fait pile 15 ans que le blog de Heidi à fait son apparition dans les prairies de silicium, suite a un processus qui avait commencé quelques années plus tôt quelque part du côté de Pontarlier, dans les Monts Jura. C’était un jour de pluie et de brouillard. On faisait une promenade avec quelques amis. Il y avait cette citerne en train de rouiller dans le fossé au bord du chemin, à moitié recouverte par la végétation.

Il se dégageait une curieuse poésie de cette scène. Une dialectique entre cet objet industriel à l’abandon et la campagne alentour. Quelque chose s’est déposé en moi ce jour là, qui a longuement infusé et agit comme une constante, une boussole, un axe qui structure mon chemin : le rapport entre le naturel et l’artificiel.

Le blog de Heidi est issu de cette rencontre. Ou plus exactement il en est l’une des fleurs. Il est également une chronique et une vitrine, partiale et partielle du chemin parcouru. Je l’avais créé pour éblouir une jeune femme avec qui j’avais à peine échangé quelques lignes sur un forum en ligne. J’avais tellement envie d’attirer son attention ! J’étais dans une telle détresse affective dans ces années là !

J’étais très bien entouré pourtant. J’avais plein d’amis et une vie sociale riche et intense. Mais aussi une montagne de désirs et aucune vie amoureuse. L’immense frustration qui en découlait me dévorait de l’intérieur. J’ai mis du temps à comprendre qu’il fallait que je commence par m’aimer moi pour rencontrer autrui

Le blog de Heidi a accompagné, et initié parfois, cette évolution, et là je pense très fort aux belles personnes rencontrées en chemin, les muses, les témoins, les complices, les artistes ; Cette délicieuse Mademoiselle, Home, Régale, Dita*, Ilia, La Fugitive, Naïs, La strasbourgeoise, RMS Titanica, Ivy, Morwenn et tant d’autres encore !

A toutes ces personnes, à toutes celles que j’ai oublié de citer, aux vieux amis qui connaissent ce blog depuis ses débuts et à ceux qui l’ont découvert en cours de route, A toi qui lis ces pages occasionnellement ou régulièrement je dédie ce billet. Merci <3

* Dita, si tu lis ces lignes, est ce que je peux sacrifier ta petite robe noire s’il te plaît ? ;)

Pleine lune à 19h35

« Fleurs de prunier au clair de lune »
Peintre inconnu, photo par Yann Girault

______________
Creative Commons License Kann Danns

Posted in Au fil des jours, Au pays de Heidi Silicium, Le fin mot de l'histoire, Un pont vers le futur | Commentaires fermés sur A la source,

Lune de mimosa, rêverie

C’était peu après la dernière pleine lune,
et demain ce sera celle d’avril, à 6h36

Posted in Au pays de Heidi Silicium, Ombres et lumières, Rêveries | Commentaires fermés sur Lune de mimosa, rêverie

Au temps des violettes (et des mimosas)

Pleine lune à 13h41,

Posted in Au fil des jours, Au pays de Heidi Silicium, Jeux de cordes | Commentaires fermés sur Au temps des violettes (et des mimosas)

Travaux d’hiver

.

.

.

.

.

.

.

ça bosse dur en ce moment ! ;-)

.

Pleine lune à 19h29

Posted in Au fil des jours, Au pays de Heidi Silicium, Jeux de cordes | Commentaires fermés sur Travaux d’hiver

Ce qui est en haut

.

Un 28 décembre au sommet des Vosges. Enfant c’est ici, au Grand Ballon, que j’ai appris à skier. On y venait chaque dimanche à partir de début décembre. Les anciens disaient souvent qu’il y avait moins de neige qu’avant. A l’époque ça semblait tellement inconcevable !

Pleine lune cette nuit à 0h09
Et une très bonne année à vous qui passez par ici :)

Posted in Flâneries | Commentaires fermés sur Ce qui est en haut

Carnet de bord

J’étais en train de La ramener chez Elle après un atelier de cordes. Je Lui ai demandé si Elle ne voyait pas de problème que je l’appelle Maîtresse comme je le faisais depuis notre jeu de la semaine précédente. Elle m’a dit qu’au contraire ça lui plaisait beaucoup, et que je pouvais me considérer comme son soumis.

Naturellement c’est contraire à la règle qui veut que ce soit la·e soumis·e qui en fasse la demande, mais justement Elle m’a aussi dit qu’Elle ne veut pas de règles, ni de contrat et je m’en voudrais beaucoup d’aller contre Sa volonté.

Elle a ajouté qu’elle ne savait pas où ça mènerait. Je lui ai proposé de le découvrir ensemble. Sa réponse a fusé aussitôt, comme une évidence
– Avec plaisir !

(Ho ! Merci Maîtresse !!! 🤗)

Pleine lune à 5h08

( Photo : Dan The Ripper )

Posted in Au pays de Heidi Silicium, Ombres et lumières, Parfums de déesses | Commentaires fermés sur Carnet de bord