La leçon de cordes

Ca me parle beaucoup quand Kinoko Hajime dit qu’il faut s’intéresser davantage à sa partenaire qu’à soi quand on pratique les cordes…

Je vis un tournant de mon parcours d’encordeur en ce moment… je commence à comprendre un peu la technique, même si elle reste encore largement à parfaire… mais je crains que ça se fasse au détriment de mes partenaires ces temps-ci, en tout cas c’est ce que je retire de ma dernière séance de cordes, dimanche dernier…

Les deux premières suspensions se sont bien passées puis, lorsque je l’ai ramenée au sol et poursuivi en semi suspension j’ai vu qu’elle était en difficulté dans mes cordes. La souffrance se lisait sur son visage, s’entendait dans ses râles… Elle ne m’a pas demandé d’arrêter pourtant, et quand je me suis enquis de son état elle m’a fait signe qu’elle allait bien… J’ai continué à jouer mais quand je la regardais je n’avais pas du tout l’impression qu’elle allait bien, au point que j’ai fini par la détacher…

L’aftercare a été court ensuite… je sentais qu’elle avait besoin de s’isoler, de mettre de la distance.
Ca m’a laissé un drôle de goût… Il y a souvent un moment de tendresse partagée après les cordes, qui est très important pour moi… C’est une façon de remettre les compteurs à zéro je crois…

Ca me perturbe quand il n’y en a pas après les cordes… Pour moi c’est comme si j’avais raté quelque chose… mais elle va bien et me dit qu’elle a apprécié ce moment… alors peut être que c’est pas si grave que ça en fait ?… Il y a des gens qui ne sont pas très portés sur les câlins… ou peut être simplement qu’elle n’en avait pas envie à ce moment là… Quelle qu’en soit la raison elle lui appartient et c’est bien ainsi.

Je réalise aussi, surtout, que c’était à moi de la mener là où je l’entendais… En la voyant en difficulté j’aurais très bien pu la mettre dans une position plus confortable, et faire en sorte que la fin de la session lui soit plus agréable et apaisant… Mais à ma grande perplexité je dois bien avouer que ça ne m’a même pas traversé l’esprit…

Ca pose la question de l’intention je crois, de ce qu’on veut transmettre à sa partenaire à travers les cordes, et justement je n’avais pas d’intention précise à ce moment là, juste le pur plaisir et l’ivresse d’attacher une très belle jeune femme, quasiment une inconnue avec qui j’avais très peu échangé avant…

J’étais un peu trop dans le plaisir de manier les cordes et pas assez avec le sien je crois…

Je ferai mieux la prochaine fois…

.

 

Pleine lune cette nuit à 1h06

______________
Creative Commons License Kann Danns

Posted in Jeux de cordes, Ombres et lumières | Leave a comment

La fille des bois

.

.

.

.

.

Pleine lune demain à 14h52

 

Posted in Jeux de cordes | Leave a comment

Heidi scrute l’avenir…

Derrick Giscloux… Tout est possible et chacun peut jouer

Ma voix… Les portes s’ouvrent, prêtes à être franchies

Armes autonomes… Mais tout de même… certaines…

Rich McCor… un peu de poésie encore, pour se rassurer

Humeur : résolue
Couleurs : carmin et argent

(Eric Roux)

Pleine lune demain à 21h07

Ps. Il y a une seconde lune quelque part dans ces liens…qui saura la trouver ? ;-)

Posted in Dans les yeux de Heidi | 2 Comments

Sous le signe du bambou

Retour en images sur une semaine un peu dingue qui me laisse curieusement chose…

Shalimée

(le témoin ;-)

(Naïs ; photo by Tom Spock)

(interlude)

(Marie)

(Miaoumi)

(Moi ;-)

Avec toute ma gratitude et ma tendresse à ceux et celles qui ont rendu ces moments possibles, et tout particulièrement à la Délicieuse Auteure de cette photo…

Pleine lune à 11h29 :-)

Posted in Au pays de Heidi Silicium, Jeux de cordes, Parfums de déesses | 2 Comments

Les jolies choses…

.

.

.

.

.

.

… et comment faire pour qu’elles le restent ?

Pleine lune cette nuit à 00h58…

Posted in Au pays de Heidi Silicium, Ombres et lumières, Parfums de déesses | 1 Comment

L’eau et les rêves

.

.

.

.

.C’est amusant comme l’image de cette merveilleuse petite piscine naturelle lovée au coeur d’un vallon profond, quelque part au pied des Cévennes, me titille ces jours ci…
Est ce l’approche de l’été ?… ou quelqu’un m’aura t il inspiré cette rêverie ?

Pleine lune à 13h04

Posted in Au pays de Heidi Silicium, Flâneries | Leave a comment

Le petit jardin

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Pleine lune à 23h15 :-)

Posted in Au pays de Heidi Silicium, Flâneries | Leave a comment

Sur le pont…

 

Pleine lune demain à 7h24 :-)

 

Posted in Flâneries | Leave a comment

The prayer

 

.

.

.

.
Pleine lune à 13h00

Posted in Au pays de Heidi Silicium, Flâneries, Parfums de déesses, Rêveries | 2 Comments

A l’école des cordes

Emotionnelles, sadiques, ludiques, scéniques, thérapeutiques, intenses, sensuelles, empathiques…

Il y a mille et une façons de décrire ou pratiquer les cordes, et ces quelques mots ne sont que de pauvres reflets de ce que je ressens en mon for intérieur… Il y a une mystique des cordes, un mystère que j’espère bien éclaircir par une pratique assidue et volontaire… Mais quelle que soit la manière de s’y adonner, et quel que soit l’avenir qu’elles voudront bien m’accorder je réalise d’ores et déjà qu’elles sont de merveilleuses médiatrices…

Il y a une révélation des cordes… Celle de l’autre tout comme celle de soi…
C’est humain tout simplement… Si profondément humain…

Pleine lune à 19h19…

______________
Creative Commons License Kann Danns

Posted in Jeux de cordes, Ombres et lumières | Leave a comment