Mutant et hybride

On y croise des fakirs et des acrobates, des derviches tournoyant au milieu des flammes, de gracieuses dames papillons montées sur échasses, d’audacieuses créatures tout droit sorties d’un roman de Lovecraft, d’improbables ballerines vêtues d’un tutu et d’un masque à gaz rose… Tout un petit monde étrange et attachant qui déambule aux milieu des dandys et des succubes, pirates, catcheurs, écclésiastes, élégantes des années folles et même quelques nounours en liberté au milieu des punks à vapeur… Tout un éventail de tenues fétichistes aussi… bien sur… qui se mêlent et s’entremêlent en un joyeux cross-over sur fond de fox-trot ou d’electro.

Chaque soirée a ses saveurs, ses couleurs propres… Le bal du cabaret rouge c’est la poésie et la transgression, assurément… avec en prime la fête et l’émerveillement…

 

 

This entry was posted in Sortir, sortir, sortir. Bookmark the permalink.

4 Responses to Mutant et hybride

  1. doigt de miel says:

    moi j’aime bien l’émerveillement {et accessoirement l’absinthe pour aller avec ;-)) ]
    Posté par home, 08 octobre 2011 à 08:01

    ça a l’air déjanté à souhait :)
    sinon j’espère que tu vas bien et que le retour du mauvais temps va te faire te rapprocher de ton ordi :))
    Posté par photaphil, 08 octobre 2011 à 14:48

    A…
    Home…
    ces deux là font une jolie paire ;-)

    Phil…
    Hihi, merci :-)
    C’est très possible que je me rapproche de l’écran (bientôt la pleine lune ;-)
    Posté par doigt de miel, 10 octobre 2011 à 13:07

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>