Impression début décembre

Déjà plus de deux semaines que je suis revenu de mon escapade au pays de la soumission et j’ai toujours du mal à en tirer un récit un tant soi peu blogable… même avec le recul il me reste trop d’images et de sensations de ces moments pour en tirer autre chose qu’une série d’impressions… Ce sera un billet impressionniste donc, d’une certaine manière ;-)

Le plus étonnant c’est l’impression d’évidence que m’a laissé cette rencontre… Evidence à lui obéir et à me laisser aller au gré de ses fantaisies dès le moment où elle m’a fait mettre à genoux devant elle d’un simple regard… Evidence aussi que j’avais rencontré une personne rare pour me guider en ses jardins étranges frappés du double sceau de l’érotisme et de l’autorité

J’ai tout particulièrement apprécié sa façon de me déshabiller après  qu’elle m’ait attaché le torse et les bras avec ma propre ceinture (heureusement que j’étais à genoux d’ailleurs, sinon c’était le pantalon garanti sur les chevilles ;-)… La belle prenait tout son temps, déboutonnant de ci, soulevant de là avant de faire glisser ma chemise sur mes épaules. S’offrant le temps de la palpation et de l’exploration, du bout des doigts ou des lèvres parfois, lorsque ce n’étaient pas tout simplement ses morsures délicates et affolantes ;-)

Ensuite le fil de la rencontre se brouille et je ne sais plus trop comment je me suis retrouvé à lui préparer un diner à minuit passé tout en papotant avec elle… Il faut dire qu’elle avait une façon très à elle de donner des ordres sans jamais en avoir l’air vraiment… Une Dame très autoritaire assurément… avec beaucoup d’humour et de finesse jusque dans sa manière de me faire dormir au pied de son lit après que je lui aie longuement massé les petons, qu’elle avait d’ailleurs forts délicats ;-)…

Cette nuit passée (on peut le dire ;-), a ses pieds m’a d’ailleurs valu le réveil le plus étonnant de toute mon existence, lorsqu’elle m’a fait monter sur son lit pour lui dire bonjour, mais là je préfère jeter un voile pudique sur la scène ;-)…

Elle avait un art consommé de jouer sur différents registres pour me rappeler que j’étais en son pouvoir… De la douceur enveloppante, lorsqu’elle m’invitait à m’abandonner contre elle après m’avoir fait asseoir entre ses jambes, jusqu’à des méthodes nettement plus tyranniques et je ne suis pas près d’oublier l’instant où elle a posé son pied sur ma nuque (mais c’est peut être aussi un peu car c’était une première pour moi ;-)… Elle maniait fort bien la cravache aussi, même si elle m’a semblé plutôt adepte de la fessée au premier abord ;-)… Sur un autre registre encore je peux vous assurer que ça fait très bizarre de se faire tripoter les fesses comme une fille de salle par une quasi inconnue, mais pas déplaisant du tout il faut bien l’admettre ;-)

C’est bête comme le temps passe vite dans ces moments là, et au fond je regrette simplement de n’avoir fait qu’effleurer la multitude de jeux qu’elle m’a laissé entrevoir, même si en l’occurrence c’était surtout elle la spécialiste ès effleurements ;-)… mais il est vrai que le SM est un art progressif et que c’est le propre d’une première rencontre que d’être consacrée à la découverte et à la prise en main… si j’ose dire ;-)…

Au final une très jolie bulle de soumission qui m’a laissé tout rêveur et fait réaliser que j’avais complètement oublié combien il est doux de faire don de sa personne à une Dame qui sait en jouer avec autorité et virtuosité… Une rencontre belle et précieuse, donc, avec une personne qui ne l’est pas moins… mais ça c’est pour un prochain billet, peut être…

.

.

___________________
Creative Commons License doigt de miel

This entry was posted in Parfums de déesses. Bookmark the permalink.

8 Responses to Impression début décembre

  1. doigt de miel says:

    Pour quelqu’un qui ne sait pas que dire… :)
    La façon dont tu en parles est étrange, on a la fois l’impression que tu as envie de renouveler l’expérience et que cette expérience était sans lendemain…
    Moi je dis à suivre :)
    Posté par photaphil, 01 décembre 2010 à 10:03

    Envie
    Vous me donnez (presque!) envie de me lancer dans ce genre de découverte!
    Posté par Lilly, 01 décembre 2010 à 15:30

    hmmmmmm, joli voyage au Pays des Vices et des Sévices
    je t’embrasse
    Posté par home, 01 décembre 2010 à 23:01

    Vu comme ça, on n’a pas l’impression de sévices, pas du tout…
    Baisers songeurs
    Posté par Elodie, 01 décembre 2010 à 23:12

    Je ne me vois pas du tout, mais alors pas du tout, dormir au pied du lit ! Je suis sans doute un peu vieux jeu et j’ai de sucroît le dos fragile… Sinon, préparer un repas, c’est dans mes cordes !
    Posté par Eronaute, 02 décembre 2010 à 01:11

    A…
    Phil…
    je reconnais bien ta finesse et ton ressenti est assez juste… si ce n’est que j’espère bien qu’il y aura un lendemain, mais ça ne dépend pas (que) de moi ;-)
    Bises

    Lilly…
    Hihi, vous devriez essayer… je peux même vous donner quelques tuyaux en cas de besoin :-)
    Bises

    Home…
    Hihi, j’étais certain que ça te plairait… ;-)
    Baisers

    Elodie…
    Je crois qu’il va falloir qu’on aie une discussion un jour toi et moi (avec une troisième personne aussi, mais shhhht ;-)
    Bises douces

    Eronaute…
    Je dois dire que c’était assez inattendu, mais ce furent de bonnes nuits pourtant :-)… J’aime bien votre allusion aux cordes aussi, mais c’est une autre histoire ;-)
    Merci pour vos mots et bienvenue au pays de Heidi Silicium :-)
    Bises
    Posté par doigt de miel, 02 décembre 2010 à 23:37

    Quel beau récit. Quel beau souvenir…
    J’aime beaucoup ton rendu des « impressions » et ta « pudeur »… Si rare chez les hommes ;)

    J’espère que vous renouvellerez les « impressions » ^
    Posté par Perséphone, 03 décembre 2010 à 00:50

    A Persé…
    Hihi, ça doit être mon p’tit côté féminin qui s’exprime… ;-)
    Merci :-)
    Bises
    Posté par doigt de miel, 05 décembre 2010 à 12:37

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>