Daily Archives: 2 septembre 2008

Mon p’tit côté dominateur

Samedi dernier je suis allé voir une vieille complice de
libertinage qui vit à 2 heures de route d’ici. On se voit tous les deux mois
environ, ce qui me va très bien en ce qui me concerne…

Je ne lui ai pas parlé de ce blog… C’est étrange, mais je
crois que ça nuirait à l’équilibre de notre relation. Peut être qu’un jour je ferais des
rencontres coquines par le biais de ce blog… qui sait… et je verrais bien l’effet que ça fait d’avoir une complice qui le lira aussi… Au fond je suppose que c’est une
question de personnes…

Elle m’a sauté dessus un soir, après un restau avec deux autres personnes. C’était assez drôle, je pensais que ce serait simplement une agréable soirée « vanille »,
mais dès notre seconde rencontre elle m’a proposé de lui attacher les mains. Je
ne lui avais absolument pas parlé de mes petites fantaisies, et j’étais à mille
lieues de m’imaginer qu’elle pouvait avoir du goût au SM… A croire que l’intuition féminine existe vraiment ;-)…

De fil en aiguille elle est devenue en quelque sorte « ma »
soumise. Etrange soumise en réalité, qui au début ne supportait pas même une pauvre p’tite tape de rien du tout sur les fesses… ;-)… Je repense au week end qu’on vient de s’offrir et ça me
permet de mesurer le chemin parcouru…

J’ai lu quelque part que l’un des grands plaisirs du
dominateur est de jouer les initiateurs… Je crois qu’il y a de ça. Mais
pour ma part j’ai toujours adoré transmettre la connaissance, alors peut être que chez moi
ce plaisir d’enseigner transcende le simple cadre du SM. Je ne sais plus qui a
dit que c’est de ses élèves qu’il a le plus appris, et c’est bien vrai…

C’est une jolie fleur qui va sur ses 30 ans, très cultivée et curieuse des plaisirs de la vie… Tous les plaisirs car elle n’est pas que soumise et il lui est aussi arrivé
de me dominer à l’occasion… Et parfois on pousse même le vice jusqu’à faire l’amour normalement
(rhoooooooon ;-). Au fond ce n’est qu’affaire d’envies du moment.

Ce week end elle était d’humeur soumise et j’avais bien fait d’emmener mon matériel avec moi… Elle m’a demandé de la cravacher. C’était sa première fois et elle a adoré ça… Et moi aussi d’ailleurs ;-)…

C’est étrange, car je n’arrive toujours pas à mettre des
mots sur le plaisir que je ressens à dominer, peut être parce que j’ai l’esprit
entièrement tourné vers elle quand je la fouette. Pourtant il est bien là, et
se manifeste de façon assez… euh… manifeste… Bah oui les filles, si vous croyez qu’on
peut simuler une érection, nous ;-).

On s’est offert une séance de bondage aussi, avec une corde de 20 mètres… Je me satisfais rarement de mes bondages, mais sur ce coup là j’étais assez content du résultat… ;-). C’était dimanche après-midi… Elle avait mis un joli paréo noué sur la poitrine qui lui faisait comme une cape orangée ouverte sur le devant. J’ai commencé par un bondage des seins par dessus le paréo, suivi d’un karada emprisonnant
ses bras le long du corps… Puis je lui ai mis un collier et l’ai faite s’allonger sur son lit…  Elle s’est
endormie dans ses liens… C’était mignon :-).

Je crois que ce que j’aime surtout quand je domine c’est de
jouer le rôle du « maître de jeu »… Au fond le vrai plaisir c’est de voir à quel point ça la
rend heureuse et détendue d’être dominée… Une chose qu’en tant que soumis je
peux d’ailleurs très bien comprendre ;-). Et puis il y a un côté metteur en scène que j’aime beaucoup… toujours rêvé de faire du cinéma… eXpérimental bien sûr ;-).

Je me sentais toujours un peu bizarre après mes aventures de la semaine dernière et j’ai eu quelques réactions assez étranges au cours du
week end… Ca ne se fait pas trop de partir en fou rire pendant une
fellation. Je lui ai bien fait comprendre que ce n’était pas elle… Bah
oui, je crois que si je taillais une plume à quelqu’un je me sentirais assez vexé
que l’on éclate de rire pendant que je m’applique… Elle l’a bien compris
mais du coup c’était cuit pour la gâterie… Eeeeh m… ;-)…

Elle aussi traverse une période un peu troublée en ce moment, pour d’autres raisons que moi… Elle m’a confié que ce week-end lui avait fait beaucoup de bien lorsque je suis parti, peu après un cunni mémorable… Elle s’était mise au dessus de moi, et j’avais pris ses genoux dans le creux de mes mains pour éviter qu’elle ne se blesse sur le parquet… ça faisait très… hmmm… ;-)

C’est amusant, chacune de nos rencontres à sa tonalité, sa couleur qui lui est propre. Cette fois ci c’était un week end « orange », à la fois sensuel et amical. Il y a quelque chose de très chouette à s’envoyer en l’air
avec quelqu’un à qui on peut parler comme à un ami. On se confie, on se parle de nos vies, de
nos p’tites misères, et juste après on se console sur l’oreiller.
J’ai déjà entendu des gens parler « d’amitié érotique » dans le Midi… Je n’ai jamais entendu cette
belle expression en Alsace, mais c’est bien comme ça que je vis notre
relation. Et à moi aussi ça m’a fait beaucoup de bien d’aller la voir. Ca m’a bien rendu le sourire… J’étais tout léger en rentrant chez moi dimanche soir :-).

On a parfois du mal à se trouver… Et on a même
eu quelques rencontres ratées… Peut-être parce qu’on est tous
les deux assez compliqués sur le plan émotionnel, et que c’est peut être aussi un
peu ça qui nous rapproche… Mais on est toujours arrivé à en parler et ça nous a permis de surmonter nos petites incompréhensions mutuelles. Et au final ça fait une très chouette relation, qui m’apporte beaucoup de plaisir, des tas de sensations
inédites, et nous permet à tous
les deux d’explorer des terres inconnues, elle sa soumission, et moi mon côté dominateur…

Et qui sait, peut être même qu’un jour je ferais un dominateur
crédible…
… Méfiez vous les filles ;-)

___________________
Creative Commons License Heidi Silicium

Posted in Marivaudages | 9 Comments