Monthly Archives: octobre 2013

Un conte de Halloween…

J’ai toujours adoré ce joli conte, visuel et sonore, qui m’évoque étrangement l’ambiance d’Halloween… ce doit être pour ses tons orangés, je suppose… Et puis j’ai toujours bien aimé les contes aussi… On dit que ce sont des histoires pour enfants, mais justement, il y a beaucoup de choses dans les histoires pour les enfants…

J’aime bien Halloween également. L’ancien samain des celtes… Autrefois cette fête marquait l’ouverture d’une nouvelle année, elle symbolisait le passage et le renouveau. La fête était bien plus longue, et bien plus significative également qu’en notre triste époque. Elle s’étirait alors sur 7 jours et 7 nuits, et il se murmure que des rencontres mythiques pouvaient advenir au cours de cette période entre certains humains et des êtres fabuleux issus du sidh… Beaucoup de belles histoires ont jailli de ce creuset, qui brillent encore au front de la légende, et il en reste certainement tout autant à écrire…

Ca donne envie de s’en remettre à la plume :-)…

______________
Creative Commons License doigt de miel

Posted in Au pays de Heidi Silicium, Parfums de déesses | Leave a comment

La fille à la nuisette de soie ancienne…

.

.

.

.

.

.

.

Posted in Jeux de cordes | 12 Comments

Légendes d’automne

J’ai longtemps eu un mythe fondateur, un événement qui m’a fait basculer dans une nouvelle vie commencée sur le quai d’une gare, en attendant une demoiselle qui n’avait pas jugé utile de me prévenir qu’elle ne serait pas dans le train… Ca fera 25 ans dans quelques jours et c’est étonnant comme j’y ai repensé ces derniers temps…

Il y eut d’autres moments fondateurs depuis, et j’ai l’impression qu’ils sont autant de parenthèses ouvertes, boucles pérennes ou éphémères, heureuses ou douloureuses… voire les deux à la fois, parfois… Certaines se sont refermées, d’autres demeurent en suspens, et il me semble que celle-ci en fait partie…

C’était une déviation assez inattendue… Je serai bien en peine de décrire précisément l’influence qu’elle a exercé sur moi, mais elle a clairement joué un rôle déterminant sur mon parcours ultérieur… J’en avais notamment retiré qu’il ne faut jamais rien attendre, car c’est précisément ce qui m’avait foutu dedans à l’époque… l’espoir d’une chimère qui n’existait que dans mon esprit…

J’y ai beaucoup repensé à l’approche de cet anniversaire, et je réalise que cette histoire a également instillé en moi un rapport complexe à l’abandon… J’en ai conservé une crainte viscérale, et en même temps j’ai tellement revécu cette situation depuis que je me demande dans quelle mesure il ne m’est pas arrivé de la provoquer inconsciemment parfois… et cette boucle ci j’aimerais bien qu’elle se referme un jour…

Pleine lune cette nuit à 1h38…

______________
Creative Commons License doigt de miel

Posted in Au fil des jours | 2 Comments