Le sexe est il soluble dans l’amitié ?

J’ai reçu un jour un mail d’une demoiselle qui me disait « Méfiez vous  doigt de miel, vous attirez trop les confidences »… Je ne sais pas pourquoi, mais j’avais senti qu’il y avait du vrai dans cette affirmation… et j’avais senti aussi qu’on ne deviendrait pas amants si je continuais comme ça… Et d’ailleurs que croyez vous qu’il arriva… ;-)…

Depuis je me suis parfois demandé pourquoi j’ai tendance à attirer les confidences (toujours pas la réponse d’ailleurs :-(… Je me suis aussi demandé pourquoi ça nous aurait empêché d’être amants…  Surtout quand on songe à tout ce qu’on se dit parfois sur un oreiller ;-)… Bah oui… il n’y a pas que le sexe dans le sexe… encore que… présenté de cette manière ;-)…

Plus sérieusement pour moi les confidences font partie de cette multitude de petites choses qui peuvent fonder une amitié… ce lien si particulier, durable, désintéressé qui se forme parfois entre deux personnes… Et je ne puis m’empêcher de me demander si on peut être amis et amant à la fois…

A priori je ne vois pas ce qui pourrait l’empêcher… dès lors que le désir est partagé… Après tout il me semble que faire l’amour, quand on est amis, n’est qu’une autre façon de se faire plaisir dans une aventure commune… Bien sur ça suppose qu’on ait suffisamment de distance par rapport à l’érotisme pour rester ouvert à d’autres formes d’échange…

Il me semble que plus j’avance et plus je deviens léger par rapport à ça, même s’il me reste quelques progrès à faire, et c’est peut être là que ce discours reste quelque peu spéculatif en ce qui me concerne… mais tout de même il me semble que c’est possible…

Je ne voudrais surtout pas galvauder l’idée d’amitié. Pour moi c’est un sentiment rare et précieux qui n’apparaît qu’avec le temps… et qui se fonde sur des éléments qui transcendent largement le désir érotique…

Mais je me dis qu’il doit bien y avoir des chemins de traverse quelque part, sur lesquels ces deux là peuvent coexister…

Ne serait ce que parce que j’aimerais bien, parfois, pouvoir être un amant en plus que d’être un ami… Ou l’inverse je ne sais plus… ;-)

.

___________________
Creative Commons License doigt de miel

This entry was posted in Au fil des jours. Bookmark the permalink.

22 Responses to Le sexe est il soluble dans l’amitié ?

  1. doigt de miel says:

    Pour moi, enfin c’est ainsi que le vis les choses, l’amitié, c’est de l’amour sans sexe…
    Posté par MademoiselleSix, 09 août 2009 à 14:31

    parce qu’on ne couche pas avec ses amis ? pourquoi ? parce qu’on ne les désire pas… si on couche avec son ami il devient ton amant et l’amitié est-elle alors encore possible ? amis / amants oui mais pas dans un même corps… enfin c’est mon point de vue
    Posté par Lsingulière, 09 août 2009 à 15:05

    Amour
    L’amitié c’est de l’amour..
    Le sexe c’est de l’amour aussi…
    Il y a de multiples façons d’aimer.
    Je suis sure qu’amis et amants peuvent se fondre, l’espace d’un instant au moins. Si, si. Parfois, ça dure même des années et c’est agréable.
    D’ailleurs, j’attends vos confidences avec impatience, mon Ami.
    Je vous embrasse
    Posté par Madame X, 09 août 2009 à 18:35

    A…
    Mademoiselle Six…
    Ce que vous décrivez ne serait il pas plutôt de l’amour platonique ?… Et il est clair que la question du désir ne se pose plus, par définition, dans ces cas là…

    Pour moi l’amitié est quelque chose de plus léger… un lien spécial, durable, avec des gens dont on apprécie tout particulièrement la compagnie…
    C’est souvent basé sur une sensibilité partagée, des aventures communes, une tendresse particulière pour l’autre… mais chaque personne est sans doute unique sur ce plan là…
    Bises

    Lsingulière…
    Il me semble que c’est possible oui, mais ça dépend sans doute aussi de ce que l’on appelle un ami, et aussi selon qu’on soit d’abord amis ou d’abord amants… et sans doute de beaucoup d’autres choses ;-)…
    Vaste question…

    Comme dit pour moi elle reste largement hypothétique… mais j’espère vraiment vivre ça un jour ;-)…
    Bises

    MadameX…
    Oui vos propos me parlent… Belle illustration de l’éventail infini de possibilités qui peuvent exister en ce domaine :-)

    C’est fait ;-)
    Bises
    Posté par doigt de miel, 09 août 2009 à 20:57

    Amitié ?
    Cher Doigt de Miel, vous ne me donnez pas cette impression d’attirer les confidences. J’en veux pour preuve, ces mails échangés à l’occasion d’une image que vous m’adressiez. Je vous demandais si vous aviez un prénom, parce que votre pseudonyme est beaucoup trop long à mon goût. Vous aviez été réticent à me le donner… Et moi, je ne puis me confier à un doigt de miel ! ;-)

    Ceci dit, je suis encore plus difficile en amitié qu’en amour. L’amitié sincère est une valeur beaucoup trop précieuse.

    Belle journée à tous.
    Posté par Dame, 10 août 2009 à 04:14

    Et comme…
    … Comme dit la chanson:
    « Confidences pour confidences, c’est moi que j’aime à travers vous… »
    Posté par Titia, 10 août 2009 à 21:34

    A…
    Dame…
    je vous trouve un peu sévère tout de même… il ne m’avait pas semblé avoir rechigné à vous répondre…

    Suis un peu triste aussi de n’être pour vous qu’un doigt… fut il de miel… mais je suppose qu’on ne peut pas plaire à tout le monde ;-)…

    Du coup je n’ose plus vous écrire « Amitiés » pour finir ce comm…
    Bises ;-)…

    Titia…
    J’espère bien avoir dépassé ce stade ;-)…
    Bises
    Posté par doigt de miel, 10 août 2009 à 22:58

    Difficile !
    Ah… comme il est difficile de s’exprimer (ou se faire entendre)… sourire.
    Cher DdeM (vous voyez comme j’abrège), je ne voulais nullement vous rendre triste… A moins que nous n’aimiez être le confident de Dames (toutes les Dames ;-). Je vous disais simplement pourquoi je n’étais pas d’accord avec la personne qui vous mettait en garde de trop recueillir de confidences.. Et puis, un petit secret, rien que pour vous, que personne ne lira. Un brin de mystère ne nuit pas, cela fait partie de la séduction… Alors, surtout ne changez rien !
    Posté par Dame, 11 août 2009 à 06:30

    Oupsss…
    j’ai peut être un peu mal compris le fond de votre pensée sur ce coup ci…
    Merci pour ces précisions, donc, qui m’emplissent d’aise, et pour votre secret… surtout n’en disons rien… shhht ;-)…
    Amitiés ;-)…
    Posté par doigt de miel, 11 août 2009 à 08:09

    Nous avons découvert que des amis étaient aussi libertins. Nous les avons vu au départ pour une séance photographique. ils voulaient pour un site de rencontre des images de qualité. Nous les avons rencontré donc, parfaitement sur que rien de plus ne découlerait de cela et au final bien vite en sus de notre amitié, sans que l’on y prenne garde la sensualité et la confiance que nous avions entre nous a fait naitre quelque chose de supplémentaire. Un soir les quatres corps ont rimé avec accords dans une danse torride.
    Depuis ? en plus de parler de notre vie de tout les jours, enfant boulot et tout ce dont parle les amis entre eux, nous échangeons sur nos intimités sans tabou. Et puis parfois les corps se débrident de nouveau.
    Un peu hors sujet, mais finalement peut-etre pas si éloigné.
    Je vous réponds bien vite a votre mail, feignasse que je suis.
    Posté par X-Addict, 12 août 2009 à 06:42

    doutes
    après réflexion, je doute encore, doit-on ou pas mêler sexe et amitié ? pour ma part, j’aurais peur de briser quelque chose si ça basculait, du coup je n’ai jamais franchi ce mur invisible.
    j’aime beaucoup le commentaire de X-Addict, il montre que oui, on peut, effectivement ils sont restés amis et c’est tant mieux, mais l’inverse ?
    Posté par Plume, 12 août 2009 à 08:17

    Je t’assure que l’amour et l’amitié coexistent, pour moi ça fait 5 ans que ça dure, on est meilleurs potes ainsi qu’amants, là où ça pose problème parfois c’est au niveau du désir, on se marre et c’est foutu ^^.
    Et je pense que pour ma part je ne pourrai pas être amoureuse sans être également une amie… En fait j’ai envie qu’on m’aime comme un tout et pas juste sous un aspect ou un autre de ce qui me constitue. D’autant que je pense que c’est la meilleure façon d’aimer, nous sommes tous tout à la fois et il faut tenir compte de tous les rôles qu’on a envie de jouer.
    Mais c’est vrai qu’il est facile de se confier à toi, dès le départ on te fait confiance, tu ne représente aucun danger, enfin c’est ce que moi j’ai ressenti :).
    Posté par Lou, 13 août 2009 à 03:18

    A…
    X-addict…
    Oui vos mots me parlent… Un mélange de sensualité et de confiance qui débouche sur d’autres accords… torrides… C’est tout à fait ça… Merci pour ce témoignage…
    No souci pour votre mail… ça doit être une sorte de punition karmique (cf. mon billet suivant ;-)
    Bises

    Plume…
    Oui j’ai déjà ressenti cette crainte… aujourd’hui je me dis que si c’est une envie partagée il n’y a pas de risques… Au pire on se rend compte qu’on n’accroche pas et on passe à autre chose…
    Et l’inverse ?
    Quand une relation purement sensuelle au départ débouche sur quelque chose de plus ?
    Il me semble que c’est plus simple ;-)
    Bises

    Lou…
    Oui je crois que c’est clair qu’on joue toutes sortes de rôles quand on est amoureux… Là il n’y a plus de règles, plus de rôles… juste l’envie d’être bien ensemble…
    N’empêche… comment ça je ne suis pas dangereux ???
    Rhooooh, attention ‘tite girafe ;-))
    Merci de ton passage :-)
    Bises
    Posté par doigt de miel, 13 août 2009 à 08:32

    heu non
    je me suis mal exprimée.
    L’inverse tel que vous le dites, une relation sensuelle débouchant sur de l’amitié ensuite, ça je connais mais je (nous) n’y avons plus mêlé le côté sexuel.
    non, je voulais dire plutôt : lorsque le mur est franchi au cours d’une amitié, que l’envie est là et consumée, ça ne casse pas l’amitié, est ce que ça ne créé pas un malaise ensuite ? c’est ça ma crainte, que l’amitié soit … cassée.
    je sais, je suis compliquée ;-)
    bises
    Posté par Plume, 13 août 2009 à 08:36

    A Plume…
    hihi… je crains que ce ne soit plutôt moi qui me suis mal exprimé dans ma réponse ;-)
    Ce que je voulais dire c’est qu’il me semble qu’il y a peu de risques de casser quelque chose quand le désir est partagé de part et d’autres…
    Cela dit c’est peut être avant tout une affaire de personnes…
    Quelqu’un m’a dit un jour que j’étais trop léger pour elle en matière d’érotisme… c’est peut être là qu’est la clé ;-)…
    Bises
    Posté par doigt de miel, 14 août 2009 à 13:26

    Ce qui est sûr c’est que même par mail quelque chose émane de toi qui donne confiance. Je te ressens comme un poursuivant plus que comme un poursuivi, beaucoup de femmes aiment poursuivre mais ne rêvent que d’être des fuyardes (ce qui est mon cas d’ailleurs). Le véritable danger en la matière c’est de n’être jamais certains des sentiments véritables d’une personne en général, mais dans ton cas comme dans le mien, nous montrons toujours qui nous sommes et nos sentiments, pour ma part en tout cas en général on lit en moi comme dans un livre ouvert (c’est même une volonté de ma part qui me protège en quelques sortes). De là vient sans doute l’absence de danger, on peut facilement se confier à une personne qui dit ce qu’elle a en tête et révèle la nature de ce qu’elle ressent au moment où elle le ressent. La confidence amenant la confidence (même si elle est plus ou moins inconsciente ou en tout cas pas volontairement consentie) tu es donc une personne à qui il est facile de se confier et qui (à mes yeux tout au moins) ne représente pas le danger que peut représenter une personne dont on est pas assurés des pensées profondes dirigées à notre encontre.
    Posté par Lou, 15 août 2009 à 05:38

    A Lou…
    Tu sais je crois que beaucoup de femmes aiment bien qu’on leur courre après jusqu’à ce qu’elles décident d’attraper leur chasseur ;-)…
    Plus sérieusement il y a sans doute du vrai dans ce que tu dis… et c’est clair qu’on me devine assez facilement… pas pour rien que j’ai toujours été nul au poker ;-)
    Bises
    Posté par doigt de miel, 16 août 2009 à 04:15

    Etait-ce un hasard de choisir la saint amour pour évoquer ce sujet ?
    Posté par Maître Décadent, 25 août 2009 à 12:27

    A Maître Décadent…
    Hihi… je serais presque tenté de vous dire oui, encore que l’on puisse beaucoup disserter sur la nature philosophique du hasard ;-)…
    Bises
    Posté par doigt de miel, 26 août 2009 à 00:55

    Je ne pense pas (pour ma part) que l’on puisse faire l’amour à un ami et rester « seulement » amis, faire comme si rien ne s’était passé.
    Le sexe casse forcément quelque chose (je rejoins Plume), une forme de confiance qui n’est plus la même.
    C’est un truc qui ne m’est jamais arrivé (de faire l’amour avec un ami) et je suppose que si cela devait arriver, c’est que ce n’est pas de l’amitié mais de l’amour tout court…
    Enfin, je ne sais pas mais je ne saurais pas mélanger le sexe et l’amitié. C’est quelque chose de précieux, que je respecte trop.
    Posté par Agatha, 29 août 2009 à 21:48

    A Agatha…
    C’est étrange que le sexe et l’amitié paraissent incompatibles à tant de gens…
    C’est un peu comme s’il ne pouvait plus y avoir de confiance dès lors qu’il y a du sexe… comme si quelque chose de dramatique s’y nouait…
    Pour ma part j’ai envie de le pratiquer en toute innocence… Même si ce n’est jamais une fin en soi…
    Bises
    Posté par doigt de miel, 30 août 2009 à 11:36

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>